Le média des étudiants des Grandes Écoles qui veulent construire le sport de demain

Toutes nos rubriques

Vendredi inspi

Think tank Virtus

L’orientation avec Virtus

Compte rendu – Conférence les carrières du sport à HEC Paris

par | Nov 22, 2023 | L'orientation avec Virtus

Quelles sont les barrières qui se présentent à un étudiant voulant travailler dans le secteur du sport à la sortie d’une grande école de commerce et comment les dépasser ? C’est les questions auxquelles la dernière conférence de Virtus en partenariat avec HEC Talents a tenté de répondre mercredi dernier. Au programme : une table ronde passionnante avec six anciens élèves d’HEC Paris : Coline RENAULT, Cheffe de Projet Event & Venue Management Pilote les opérations sur les sites de compétitions de Paris 2024, Yann BAFFALIO, Président du groupement Sport Business HEC Alumni et Head of HAVAS Sports, Sarah JALLOT, Partner & Investor – Teampact Ventures, Cyprien CASTANEDO, International Média Project Manager – LFP, Benjamin ABITBOL, Director EY Parthenon & Deputy General Manager AG2r Citroën Team.

 

Pourquoi travailler dans le milieu du sport business ? 

Travailler dans le sport business, c’est bien souvent une passion, qui permet de donner un sens à une action qui peut sembler souvent lointain dans les secteurs “rois” en sortie de grande école que sont la finance, le conseil et l’audit. C’est aussi un pari, un saut dans l’inconnu, où l’on part bien souvent de zéro sans trop d’assistance tant de nombreuses d’écoles telles HEC manquent d’un accompagnement spécialisé sur la thématique du sport business. Lorsqu’on a pas de réseau à l’origine, il faut se le construire au fur et à mesure, malgré les difficultés, multiplier pour des stages comme des CDI les candidatures. 


Un ou des sport business ? 

C’est un élément qu’il faut bien avoir à l’esprit lorsque l’on est élève en grande école et que l’on pense à travailler dans le secteur du sport. Que ce soit du point de vue de la taille des entreprises, de leur type (organisations internationales, équipementiers, ligues, clubs, sponsors …), une expérience dans le sport business ne ressemblera jamais à une autre. Toutefois, le milieu du sport reste aujourd’hui encore assez ramassé et fort de nombreuses interconnexions. Un poste dans une entité pourra donc ouvrir de nombreuses possibilités dans d’autres très différentes. De même, on est souvent amené à retravailler avec les acteurs rencontrés dans le cadre d’une mission des années plus tard dans des circonstances souvent peu semblables. 

Un moment idéal pour se lancer dans une carrière dans le sport

Avec les grands évènements accueillis dans notre pays (France 2023, Paris 2024), de nombreuses opportunités s’ouvrent pour ceux souhaitant faire carrière dans le secteur du sport. Si les profils spécialisés dans le sport ou dans l’évènementiel sont très recherchés, les étudiants d’écoles de commerce sont très prisés et peuvent parfaitement tirer leur épingle du jeu en arrivant très vite à des missions transverses passionnantes.

Beaucoup de clubs et d’institutions sportives, jusque-là majoritairement ouverts dans leur gestion aux anciens sportifs, connaissent une profonde mutation actuellement en revoyant leurs modèles économiques. Avis aux amateurs, les occasions fleurissent, il ne vous reste plus qu’à les saisir !

Comment intégrer le secteur ? 

Si toutes les écoles de commerce ne sont pas au même niveau d’ouverture et de formation sur le secteur du sport business et que HEC accuse notamment un certain retard sur ses concurrentes comme l’ESSEC qui possède une chaire consacrée à ce thème, celles-ci offrent toujours un passeport ouvrant de nombreuses portes et pouvant conduire à de nombreuses destinations. Il faut donc profiter de toutes les occasions qui s’offrent pendant ces années d’études et notamment rencontrer un maximum d’acteurs du milieu. 

Certains choisissent de commencer directement dans le milieu du sport, quand d’autres y arrivent quelques années après un début de carrière dans un autre secteur. Il n’y a pas de mauvais choix entre ces deux options. Finalement, on peut d’ailleurs voir que tous les métiers auxquels forme l’école de commerce (finance, conseil, marketing, audit…) sont dans le milieu du sport business, qui leur ajoute une dimension très politique également liée aux aléas sportifs. On ne s’enferme donc pas dans une carrière dans le sport, qui peut au contraire ouvrir d’autres portes.

 

Le profil idéal dans le sport business

La réponse va certainement vous sembler facile, mais de profil type … il n’y a en fait pas ! En tout cas, soyez certains de quelque chose : pas besoin d’être sportif professionnel pour vous ouvrir les portes du secteur du sport business.

La passion, si elle ne peut jamais être négative, seule ne vous suffira pas, les recruteurs recherchent aujourd’hui une cohérence dans un parcours et une valeur ajoutée maximale pour leur entreprise ou institution. A vous de savoir tirer votre épingle du jeu lors des entretiens afin de savoir au maximum montrer ce que vous pouvez offrir à ce milieu en plein essor.
Si la passion ne suffit pas, il ne faut pas pour autant vous leurrer : si vous entrez dans un milieu sans en être spécialiste, il faudra vous documenter pour en apprendre les spécificités. Un minimum syndical est nécessaire pour avoir une cohérence lors de ses interactions avec des passionnés, des supporters et surtout avec des sportifs. De même, pas besoin d’être fan du club où vous travaillez, évitez simplement de travailler pour l’OM si vous êtes fan du PSG.

Enfin, parlons peu, parlons salaires. Il est vrai que les rémunérations peuvent connaître des écarts par rapport à celles qu’auront vos collègues en banque d’affaires. Cependant, celles-ci évoluent très rapidement tout au long de la carrière et dépendent évidemment de votre poste et de vos missions. Et pour une bourse un peu moins remplie, vous gagnerez en revanche un emploi dans un secteur avec un contexte passionnant et une atmosphère hors du commun. Ce choix de carrière, aucun de nos six intervenants ne le regrette aujourd’hui !

Julien Vacherot

Vous avez raté la conférence et souhaitez la voir ou revoir ? Ça se passe au lien suivant : https://www.youtube.com/live/LPM4Sc_5HOs?si=AJI4U6g-6gE9f2wh

Retrouvez d’autres articles de la même rubrique

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Retrouvez tous nos derniers articles

Mixed Martial Arts, à la conquête du monde

Mixed Martial Arts, à la conquête du monde

Cyril Gane alias “Bon Gamin”, l’ancien des forces spéciales Benoît-Saint-Denis, Manon “The Beast” Fiorot, Cédric “The Best” Doumbé ou encore le “Kylian Mbappé du Mixed Martial Arts”, Salahdine Parnasse, sont tant de noms de combattants français à...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *